Opposition au projet Giratoire jonction de Vauseyon » ADSL2000|Bloguez.com

 Opposition au projet Giratoire jonction de Vauseyon

14/11/2011

Le scan de la lettre

ADSL Opposition au projet Giratoire jonction de Vauseyon

ADSL Opposition au projet Giratoire jonction de Vauseyon

ADSL Opposition au projet Giratoire jonction de Vauseyon

ADSL Opposition au projet Giratoire jonction de Vauseyon
ADSL Opposition au projet Giratoire jonction de Vauseyon

ADSL Opposition au projet Giratoire jonction de Vauseyon


Le texte (peut être sélectionné et copié)


Neuchâtel, le 14 novembre 2011


Opposition au projet N 05, Giratoire jonction de Vauseyon


Madame, Monsieur,


Par la présente, l'association de quartier «Draizes sans limite}) (ADSL) vous fait part de son opposition au projet susmentionné.
Vous trouverez en annexe copie des statuts de notre association. L'article 2 prévoit que l'ADSL défend les intérêts du quartier. En outre et au vu de J'ampleur des travaux projetés, la totalité sinon une très grande majorité de nos membres sont touchés par ce projet et ont donc cet intérêt commun à faire opposition. De plus chacune des personnes ayant cet intérêt a qualité à s'en prévaloir à titre individuel. Aussi, la présente opposition, faite dans les délais, par écrit et motivée, est recevable.

Certes la situation actuelle est très insatisfaisante et mérite un réaménagement, toutefois le projet mis en consultation ne répond pas aux besoins fondamentaux des habitants du quartier que ce soit en terme d'impact sur J'environnement, de sécurité et confort des piétons et des usagers de deux roues, de la place donnée aux transports publics, voire même de la fluidité du trafic routier si l'on prend en considération un périmètre élargi.


Impact sur l'environnement

Air

La notice d'impact fournie dans le cadre de la mise à J'enquête, est insatisfaisante en ce qui concerne la pollution de J'air. L'étude signale en effet qu'aucune mesure de la qualité de l'air n'a été faite avant les travaux et qu'aucune mesure ne s'avère nécessaire suite aux travaux, le projet concerné étant considéré comme non soumis à J'EIE. Or le rapport relève que la situation topographique est défavorable et que les valeurs limites d'immission définies par l'OPair sont peut-être déjà dépassées! Si J'évolution de situation suit les prévisions, l'augmentation du trafic induite pourrait atteindre les 25%. Aussi nous estimons que les
travaux envisagés peuvent avoir un impact important sur J'évolution du trafic et donc sur la qualité de J'air du quartier.

Par ailleurs, J'argument que le trafic sera fluidifié, entrainant une baisse des émissions ne se base pas sur une étude de J'ensemble de J'aménagement routier Vauseyon-Draizes. Les bouchons quotidiens aux heures de pointe en amont du carrefour projeté ne seront fort probablement pas améliorés par le giratoire prévu.

Pour l'OPair, l'objectif est "de protéger l'homme, les animaux et les plantes, leurs biotopes et biocénoses, ainsi que le sol, des pollutions atmosphériques nuisibles ou incommodantes" et pour cela prévoit

à l'art. 27 que les cantons «surveillent l'état et l'évolution de la pollution de l'air sur leur territoire» et «déterminent notamment l'intensité des immissions.2 Ils effectuent en particulier des relevés, des mesures et des calculs de dispersion. »

à l'art. 19 en cas de : « S'il est établi ou à prévoir que des véhicules ou des infrastructures destinées aux transports provoquent des immissions excessives, on procédera conformément aux art. 31 à 34. »


Aussi l'ADSL demande:


• d'effectuer des mesures de la qualité de l'air avant les premiers travaux
• de répondre aux exigences de l'OPair en matière de prévision des immissions dans le cadre du projet.
• d'adapter le projet afin de prévenir le dépassement des valeurs limites selon l'OPair
• de prévoir une surveillance régulière de l'évolution des immissions.

Bruit

La notice d'impact analyse de manière précise J'évolution d'ici à 2030 des immissions sonores, dénonçant des dépassements des valeurs limites pour de nombreux immeubles.
Or, le périmètre pris en considération est trop restreint. En effet, il se limite aux seuls immeubles qui jouxtent le carrefour et ne prend pas du tout en considération ceux sis sur la colline du Chanet qui subissent non seulement le carrefour de Vauseyon, mais également l'ensemble de J'aménagement routier, Milles-Boilles - Draizes et le viaduc de la H20. De même, la rue des Draizes, bordée de nombreux logements, va elle aussi voir son trafic évoluer fortement et mériterait une analyse du bruit en situation initiale et avec le projet, à l'horizon 2015 et 2030.


C'est pourquoi l'ADSL demande:


• d'étendre le périmètre de l'analyse des nuisances sonores au nord aux habitations de la colline du Chanet et à la Rue des Draizes

• de prendre les mesures nécessaires afin de prévenir le dépassement des valeurs limites de bruit.


Sécurité et confort des piétons et des usagers de deux roues:

La sécurité et le confort des piétons et des deux roues nous sont primordiaux, notamment en raison de la proximité immédiate de centres scolaires et de quartiers d'habitation. Or le projet ne satisfait ni J'une ni J'autre. En effet, les piétons sont relégués aux extrémités des branches du giratoire et les passages piétons pourraient voir leurs signalisations lumineuses disparaître, afin de répondre au but recherché de fluidité du trafic. De plus la mixité piétonslcyclistes, parfois acceptable, est pour le moins dangereuse sur des voies comme ici très en pente.


C'est pourquoi l'ADSL demande:


• d'assurer une largeur de cheminement suffisante afin de permettre des déplacements en groupe «type pedibus » sûrs.
• de séparer les cycles des piétons
• de proposer des cheminements les plus directs et courts possibles, donc les plus proches possibles de l'anneau
• de supprimer le « S » des passages piétons sis sur l'entrée et la sortie Vauseyon (à proximité des arrêts de bus), le remplacer par un passage continu rectiligne.
• de maintenir des feux piétons pour toutes les traversées où l'interprétation de la circulation est difficile pour de jeunes enfants et les personnes âgées (plusieurs pistes, même séparées en parallèle, sur Milles-Boilles. P.ex.)
• d'améliorer la qualité d'aménagement et des aspects paysagers de l'espace.

 

Les transports publics

Le projet fait disparaitre toutes les voies en site propre pour les transports publics. Or, J'entrée dans le giratoire depuis la rue des Parcs restera difficile aux heures de pointe en raison de la perte de priorité sur les véhicules sortant de la H20 déjà dans le giratoire.
Les transports publics permettent au mieux de répondre aux besoins de déplacement en ville et entre les villes sans provoquer des atteintes environnementales importantes, ni exiger des infrastructures routières en constante croissance. En favorisant les transports publics (site propre, priorité systématique, arrêts attractifs) et en les développant, on peut légitimement espérer un transfert modal en leur faveur, ce qui éviterait de développer constamment le réseau routier au détriment des transports publics et de la qualité de vie des citoyens.


L'ADSL demande:


• pour les transports publics, le maintien des voies en site propre déjà existantes et l'ajout de pistes supplémentaires partout où cela est possible
• d'autoriser l'accès aux deux roues dans les voies en sitè propre
• de déplacer l'arrêt du bus « Vauseyon » montant au-dessus du giratoire Vauseyon.


Trafic routier au-delà du périmètre restreint pris en considération dans le projet

Finalement l'ADSL constate que le projet est dimensionné comme un aménagement de type autoroutier, alors qu'il se situe au milieu de quartiers d'habitation. Il vise une couverture des besoins à J'horizon 2030, ceci sans avoir vérifié si les rues contiguës, notamment la rue des Draizes, seront capables d'absorber le trafic supplémentaire libéré ou induit par le nouveau giratoire.
Le quartier est heureusement en train de se doter de nouveaux logements, de nouveaux commerces (ALDI, p.ex), or, aucune des études prospectives du trafic n'en tient compte.
Quant à l'augmentation du trafic au niveau du giratoire, elle est évaluée entre 1 et 1,5% par an, nous nous permettons de douter de cette prévision. Comme le relève l'étude technique dès que des obstacles sont levés, la circulation augmente massivement. De plus, l'augmentation du trafic local dépendra aussi fortement de l'évolution du trafic sur la H20 et ses accès.


Aussi l'ADSL demande:


• de mener une simulation du trafic régional et de son évolution, en tenant compte des projets de nouveaux logements et magasins, afin de préciser les capacités du système routier contigu jusqu'à Peseux et d'y mesurer l'impact du giratoire projeté
• de démontrer l'amélioration du futur aménagement routier H20 - Vauseyon - Draizes par rapport à la situation actuelle pour les différents usagers.

Par ailleurs, l'ADSL demande, afin de faciliter la réalisation d'un projet plus urbain, les
mesures suivantes:

• augmenter la fréquence des transports publics (y. c. car postal, train régionaux)
• favoriser les P+R en entrée de ville (gare des Deurres et de Corcelles, p.ex)
• développer les liaisons ferroviaires également avec la France voisine.

Nous estimons que nos demandes sont justifiées dans un intérêt général, car il serait très regrettable que l'aménagement futur, dans tous les cas couteux, n'apporte pas une amélioration effective pour le quartier déjà très touché par le trafic routier.

En conclusion, nous nous opposons au projet du giratoire de la jonction de Vauseyon mis à l'enquête publique et vous prions de bien vouloir prendre en compte nos demandes.

Dans cette attente, nous vous adressons, Madame, Monsieur, nos salutations respectueuses.


Yolande Joray
Présidente

Brigitte Neuhaus
Membre du comité

Copies:
Conseil Communal de la Ville de Neuchâtel
Conseil d'Etat du Canton et République de Neuchâtel










 

Category : News | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |